06 avril 2010

de retour

DE RETOUR 06 04 10

Problèmes de connection, plus d'internet ni de téléphone depuis plusieurs jours. Heureusement, y'a un couple d'amis qui est venu ce soir me dépanner, ça fait du bien de revenir dans le monde "normal"...

Ne croyez pas que pour autant le reste de ma vie se soit mis en stand by... Ce serait trop beau!

Les garçons ça continue d'être aussi dur, T. s'est fracturé la main au cours d'une castagne avec un éduc cette semaine: opération et pause de broche ... Et de nouveau  un petit tour par la case gendarmerie. S., lui, donne dans la grande provoc, et laisse à voir sachets d'herbe et matériel spécialisé. Quand je confisque il vient m'engueuler... Même pas gêné...

Je sais que S. connaît l'adresse de ce blog. Mon premier réflexe a été de me dire je vais tout effacer, pas envie qu'il lise ce que j'écris à son propos ou à celui de son frère... Il est tout à fait capable de s'en servir pour me blesser, en même temps il n'a pas besoin de ça pour le faire... Et puis en fait je ne sais pas trop quoi faire.

Et puis ma mère: elle s'est cassé le col du fémur. 85 ans, dyalise, problèmes cardiaques, respiratoires et diabète depuis des années. Il y a des escaliers qu'on ne remonte plus. Et certaines descentes de marches comptent plus que d'autres. J'ai peur de l'issue de cette descente, je ne me sens pas prête, ni pour l'accompagner, ni pour y survivre.

En fait, pas beaucoup d'évolution dans le cours de ma vie. Solitude, épreuves  et isolement.

Lueur à l'horizon: on vient de commencer les répétitions du Te Deum de Lully. On le donne dans moins de deux mois avec comme chef d'orchestre invité Jean Marc Adrieu, de Montauban. Il va venir avec certains de ses musiciens et solistes, la crème des baroqueux. Il y a quelques années on avait monté avec lui le réquiem de Campra. Un unique mais super concert.

A bientôt

Posté par pierreline à 22:57 - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur de retour

    Bon, ça fait su bien d'avoir de tes nouvelles, même si elles ne sont pas ce qu'on aimerait.
    Je me doutais d'un problème de connection, car pas de téléphone non plus.
    Bises.

    Posté par Berthoise, 07 avril 2010 à 09:06 | | Répondre
  • c'est bon de te savoir de retour
    pour S de mm qu'il laisse trainer son matos n'hésite pas à continuer ton blog parce que on peut supposer que çà t'aide à tenir le coup.
    je censure les autres comm qui me viennent afin de ne pas envenimer ta situation .

    Posté par zigmund, 07 avril 2010 à 14:36 | | Répondre
  • Zig et Berthe, merci de votre amitié. J'envisage de créer un autre blog, je réfléchis, je vous tiens au courant...

    Posté par PIERRELINE, 07 avril 2010 à 16:10 | | Répondre
  • Il existe des blogs avec un accès par mot de passe.
    Bisous

    Posté par Aude, 07 avril 2010 à 16:36 | | Répondre
  • Ta situation m attriste beaucoup, mais heureusement la musique et le chant peuvent t aider a surmonter ces épreuves difficiles.
    Bonne soirée Latil

    Posté par Latil, 07 avril 2010 à 18:02 | | Répondre
  • Au moins peut-on espérer que, vivant toutes les épreuves en même temps, tu (je peux?)arrives plus vite au bout de ce tunnel bien sombre.
    Pour tes fils, je te comprends et je peux juste te dire : "tiens bon!". Au sortir de l'adolescence -qui peut se prolonger, je sais bien- on récupère pleinement l'amour de ses enfants (j'en ai trois) Je crois pouvoir te dire que les liens deviennent même plus forts de tant d'épreuves affrontées ensemble. Bien sûr, on a sans cesse l'impression de parer juste au plus pressé, voire d'être nulle. Ce n'est jamais vrai quand on les aime et n'oublie pas qu'on peut toujours se reprocher à la fois tout et son exact contraire. C'est stérile : avance juste, pose un pas devant l'autre : on arrive au bout des épreuves, tu verras!
    Pour ta mère, je te comprends aussi (la mienne a 87 ans)et bien sûr que tu ne te sens pas prête : on ne l'est jamais. Simplement, là aussi, tu dois te dire que tu fais de ton mieux et que ... nous ne sommes ni des géantes ni des déesses, hélas!
    Voilà, je sais que c'est très banal, ce que je te raconte. Mais je suis avec toi!

    Posté par bigornette, 07 avril 2010 à 21:27 | | Répondre
  • Non, Bigornette, ce n'est pas banal.
    Quand on est dans la m... ouise, ça ne console pas, mais ça permet de se sentir moins seule quand on sait que c'est un peu le lot commun...
    Pierreline, contente aussi d'avoir des nouvelles
    Quand tout va mal, c'est bien d'avoir un dérivatif. Et le chant te permet d'exprimer d'autres émotions...
    Et ça, c'est super pour aller de l'avant... toujours et encore...
    Je t'embrasse

    Posté par teb, 08 avril 2010 à 21:00 | | Répondre
Nouveau commentaire